Guide MICHELIN 2021

Covid ou non, rien ne stoppe les inspecteurs du Guide Michelin ! 
Le nouveau millésime d'étoilés du «Rouge» a été maintenue malgré la crise sanitaire et la fermeture des restaurants ans public et diffusée sur internet… 

Le19 Janvier 2021

Un soutien affiché aux restaurateurs : «  À l'heure où les restaurants sont encore fermés, il est de notre responsabilité de continuer à les promouvoir et de contribuer à ce qu'ils ne soient pas oubliés » 
Le classement des l'établissements demeure: une étoile signifie une excellente cuisine dans sa catégorie, deux étoiles indiquent une table qui mérite un détour, et enfin, trois étoiles mettent en avant une cuisine exceptionnelle, une table qui vaut le voyage;  En 2020 la France comptait seulement 29 tables trois étoiles et la même année, le restaurant de Paul Bocuse a perdu sa troisième étoile…  "C'est comme si on détrônait le pape ! "
Pour la deuxième année consécutive, une nouvelle étoile en forme de feuille verte récompense les acteurs de "la gastronomie durable », les métiers du service, de la sommellerie et de la pâtisserie sont également à l'honneur avec la remise de plusieurs prix.

Le nouvel opus Michelin vient de sortir, il est temps de faire le point ! Les promus dans le sud-ouest : 
1 étoile - Claire Vallée, ONA, célèbre le classement du premier restaurant vegan étoilé au monde, à Arès (33). 
1 étoile - Alexandre Baumard, à l’Observatoire du Gabriel, à Bordeaux.(33)
1 étoile - Guillaume Veyssière Les sources de Fontbelle Angoulême (16)
1 étoile - Marc-Antoine Lepage Les foudres Cognac (16)
 

Félicitons Le Skiff Club, Stéphane Carrade, Pyla-sur-Mer et son équipe pour leur Etoile Verte MICHELIN promeut les établissements particulièrement engagés dans une approche durable de la gastronomie. Respect de la terre, des saisons, des animaux, engagement pour une meilleure alimentation.
 
Mais aussi en aquitaine, ONA, Claire Vallée, Arès, La Meynardie, Adrien Soro, Salignac-Eyvigues, Choko Ona, Clément Guillemot, Espelette et Art'zain, Henri Amestoy, Irissarry

Alexandre Mazzia est le seul chef à obtenir une troisième étoile cette année. Il rejoint les 30 autres "trois étoiles" du Guide Michelin et les cinq régionaux, dont son confrère marseillais Gérald Passedat.  Alexandre Mazzia, qui semble avoir inventé sa propre grammaire culinaire après avoir travaillé chez de nombreux grands chefs (Alain Passard, Michel Bras, Pierre Hermé…).
1 étoile Philippe Colinet Colette à Saint-Tropez (83)
1 étoile Michelin restaurant le Trente Trois (VIIIe) et de deux pour Sébastien Sanjou, déjà étoilé avec son Relais des moines varois, à l'œuvre dans ce restaurant abrité au sein de l'hôtel de luxe Villeroy. 
Sommellerie : Vanessa Massé, Pur & V à Nice