Philippe Caralp

Biographie

CHEF - RESTAURANT LE MÉJANE

À une époque où les écoles hôtelières n’étaient pas pléthore, Philippe quitte Béziers pour Toulouse sans probablement se douter qu’il n’y retournera jamais parce qu’il s’envolera directement pour l’Aubrac. En effet, c’est à l’école hôtelière de la ville rose qu’il rencontre son épouse dont les parents tiennent un établissement à Saint Chely d’Aubrac. Après quelques saisons, ils trouvent où prendre leur envol, fonder leur établissement, travailler de concert... Ce sera à Espalion !

C’est le 1er juillet 1980 que le Méjane ouvre ses portes : 37 ans que Régine et Philippe accueillent et satisfont une clientèle de passage et d’habitués.
Et pour certains clients réguliers, c’est aujourd’hui la cinquième génération qui vient se restaurer ici. Presque aussitôt, le fameux guide rouge les gratifie d’un Bib Gourmand, qui ne les a jamais quitté depuis. S’il est plutôt de la génération de Michel Bras, entre la région, les membres de la famille, les amis et les pairs, tout s’entremêlent. Quand le Méjane ouvre, Michel vient rendre visite, conseille à Philippe Caralp de se rendre au marché de Rodez, lui fait rencontrer ses producteurs et, presque 40 ans plus tard, tous les chefs de la région continuent de s’y retrouver, de se faire quelques « bouffes » et fêtes, parmi lesquelles il y a forcément Sébastien, mais aussi les Fagegaltier, Thomas Roussey et au Café du Musée, on ne retrouve pas que le beau-frère de Sébastien Bras, il y a également la fille de Philippe et Régine Caralp qui a abandonné sa carrière dans la banque au profit de la pâtisserie et qui met sa passion en exercice auprès de Christophe Chaillou.
La gastronomie dans l’Aubrac, c’est décidément une affaire de famille, d’amis et de café sur la place du marché !

en quelques dates
1974 : École Hôtelière de Toulouse
1977 : Travaille dans l’établissement de ses beaux-parents à St Chely d’Aubrac
1980 : Ouverture du Méjane à Espalion

Rencontrer Philippe Caralp