Serge Opillard

Biographie

Sommelier

Il y a des carrières qui sont des histoires de famille. C’est le cas de Serge Orpillard, qui, a une époque où la mention sommellerie n’existait pas encore s’est passionné pour le nectar des dieux auprès d’une dynastie de la gastronomie. C’est d’abord Jean Darroze qu’il rejoint à Villeneuve de Marsan pour s’occuper de la cave du restaurant, « l’une des plus belle […] de France ». Puis c’est auprès de Francis qu’il exerce avant de rejoindre un autre Darroze, Claude dans son établissement langonnais.

Il y a eu entre-temps une petite escapade professionnelle à Millau, mais pour le sommelier le plus important ce sont les histoires amico-gastronomiques qui sont le vrai sel de sa carrière. Il cite bien sûr toute la famille Darroze bien sûr mais aussi Raymond Olliver ou Pierre Coste comme mentor. Mais, au début des années 80, il prend son envol et ouvre un établissement restaurant et bar de nuit où il organisait chaque mois de grandes dégustations de vin qui sont « restées dans les mémoires du langonais ». L’attachement familial revient pourtant au galop ; à l’orée du millénaire il revient auprès de Claude pour accompagner les premiers pas de son fils Jean-Charles au sein de la Maison. Si depuis quelques années, il est maintenant officiellement à la « retraite » et joue aux cartes avec un autre retraité, Claude Darroze, cela ne l’empêche pas de ne pas quitter l’univers professionnel qui le passionne : on pourra le trouver distillant quelques conseils dans une cave à vins de Langon, animant des master class dans les villes jumelées à Bordeaux ou encore faire passer des examens au CAFA !

en quelques dates
1970 : Arrive à Villeneuve de Marsan auprès de Jean Darroze
1974 : Sommelier de la Maison Darroze à Langon
1981 : Ouvre son établissement Le Grand Gousier
2000 : Revient chez Claude Darroze
2014 : Prend sa retraite